Lettre du Général de Gaulle du 19 octobre 1948

Lettre du Général de Gaulle du 19 octobre 1948  aux électeurs du Conseil de la République dont le Docteur Gustave Mézard habitant Floirac.


Gaston Monnerville est venu à Floirac dans les années 60 - 70


En 2017, La Ministre des Outre-mer, Annick Girardin qui  était en déplacement privé à Floirac, fut accueillie par le maire, Raphaël Daubet, vice-président de Cauvaldor, et conseiller régional, qui ne manqua pas de tisser le lien en saluant la mémoire de Gaston Monnerville, illustre lotois d’outre-mer, et radical de surcroît !

 


Maurice Faure est venu à Floirac dans les années 60 - 80


Visite d'Edmond Michelet à Floirac le 29 mars 1970

Edmond Michelet est venu à Floirac le 29 mars 1970 chez M. Pierre Biberson pour remettre à celui-ci la légion d'honneur en présence des membres du Conseil Municipal de Floirac, du Docteur Paul Mézard et du sénateur Jean Mézard.

Edmond Michelet s'est éteint le 9 octobre 1970. Il est en cours de béatification.


Visite du Ministre de l'Agriculture Jacques Mézard à Floirac le 4 juin 2017

Dimanche 4 juin au matin, à Floirac, le Ministre de l’Agriculture, Jacques Mézard, rencontrait en toute discrétion la profession agricole lotoise. Une rencontre que cette dernière lui avait proposé et qu’il a aussitôt accepté. Il s’agissait d’informer le Ministre sur l’ampleur des dégâts occasionnés par le gel pour les viticulteurs et les nuciculteurs. La profession réclamant une aide exceptionnelle à la hauteur des pertes exceptionnelles vécues cette année par cet aléa climatique. Les autres sujets de préoccupation de la profession ont aussi été abordés (Retard de paiement de la PAC, politique commerciale de la grande distribution et marges insuffisante pour les producteurs, zones défavorisées, irrigation, écologie, complexité du parcours d’installation des jeunes agriculteurs etc… Le Ministre a été très à l’écoute mais s’est révélé aussi être déjà très au courant des dossiers agricoles et déterminé à agir. Les agriculteurs apprenaient aussi que le Président Macron avait d’ores et déjà programmé des rencontres avec la grande distribution sur le thème « Si vous ne permettez pas aux agriculteurs de vivre, c’est vous-même que vous tuez » et il aurait décidé de faciliter l’accès à l’eau par des petites retenues contrairement à la politique passée qui bloquait les dossiers. Cette rencontre se finissait autour d’un bon verre et de la traditionnelle tranche de saucisson lotoise que le Ministre connaît bien puisqu’il possède une maison dans notre département…