La Fontaine de Bascle par Henri Bonnet Madin

                                        

 

LA FONTAINE DE BASCLE

 

J’ai vu le jour en l’année 1839 du moins c’est ce qui est gravé sur mon front :quelques pierres savamment taillées et me voila parée pour cracher toute l’eau pure captée sous terre.sachant aussi que mon eau sert à alimenter par un dallage souterrain le petit lavoir en contrebas,vous imaginez bien que j’en ai vu passer du monde au fil des temps. C’était les femmes qui venaient laver le linge avec leurs brouettes en bois, c’était le meunier qui profitait de la forçe de l’eau par un ingénieux système de trappes pour faire tourner la meule de pierre dans le moulin encore plus bas et en tirait la farine,c’était le boulanger qui faisait cuire le pain dans le four tout proche,c’était aussi ceux qui remplissaient les jérrikans pour le potager,les fleurs ou bien tout simplement pour leur consommation personnelle. Il y avait aussi le bouilleur de cru qui,à l’automne,profitait de mon eau pour faire tourner son alambic et distillait le marc de raisin,les poires ,les prunes pour en tirer la fameuse « gnole »puis repartait en me laissant un monticule de noyaux très vite récupéré.bref ! toute une vie faite de senteurs,de rires et peut-étre d’engueulades.les saisons passaient,je peinais parfois en été à débiter mon eau toujours aussi limpide et l’hiver des stalaguetites de glaçe me pendaient au nez mais qu’importe ç’était le cycle des saisons et je me sentais bien.

 

Mais un beau jour,j’ai commençé à me sentir un peu patraque,je sentais bien que mon eau était un peu malade. Des gens sont passés me voir et ont prélevés un peu de mon eau dans des petites fioles. Un peu plus tard,d’autres sont arrivés à bord de camions et m’ont mis en cage,tout en laissant les moteurs tourner.ils sont repartis et la vie a disparu autour de moi.j’agonisais de jour en jour et me demandais ce qui avait bien pu se passer.avant de rendre mon dernier souffle,quelqu’un plaça un petit panneau sur les barreaux.j’eus le temps de lire ce qui y était écrit :

 

EN RAISON DE LA POLLUTION DES NAPPES PHREATIQUES SUR L’ENSEMBLE DE TERRITOIRE CAUSEE PAR L’EPANDAGE MASSIF DES DIGESTATS DES USINES DE METHANISATION,IL EST FORMELLEMENT INTERDIT DE PRELEVER L’EAU DE LA FONTAINE. COMPOSANT SUCCEPTIBLES D’ATTEINDRE LES NAPPES PHREATIQUES : PESTICIDES,ANTIBIOTIQUES,PERTURBATEURS ENDOCRINIENS,HORMONES,P.C.B,METAUX LOURDS ,GERMES PATHOGENES RESISTANTS,SPORES DONT LES CLOSTRIDIES ( GANGRENE,TETANOS)        infos ADEME et ANSES .

 

PS : 4 autres méthaniseurs étant en projet, LA BOMBE EST AMORCEE…

 

NOTE : il a été constaté que sur les zones d’épandage de digestats,les vers de terre remontaient à la surface pour y mourir… ainsi qu’une mortalité importante d’abeilles

 

ADEME : agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie

 

ANSES : agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation ,de l’environnement et du travail ?                                                                                                     HENRI BONNET MADIN  09/2018.

 


Floirac : berceau d'une thèse sur l'agroforesterie


Floirac, des pierres aux galets, par Anne-Marie Daubet

Télécharger
Galets par AMD et DK.pdf
Document Adobe Acrobat 2.2 MB

La Dordogne et ses galets par Jean-Claude Kandel

Télécharger
Galets expo 2018 fiches JCK et DK.pdf
Document Adobe Acrobat 7.2 MB

Inauguration de la chapelle Saint Roch


Karité : de Kankan à Bio Kankan par Anne Kandel


Le liniment par Anne Kandel

Souvenirs de la classe de Monsieur Chambaud par Michel Daubet


A propos des croix de Floirac par Jean-Marc Delbeau


Mot du maire sur les travaux de la chapelle du Barry


La structure énigmatique de Beulat sur le causse de Floirac par Jean-Pierre Girault et Michel Carrière - Extr. Bull. de la Société des Etudes du Lot, 1er fascicule 2016, janvier - mars, pp.3 - 10


Le grand voyage du petit santon par Anne-Marie Daubet


Le cimetière de Floirac par Christian Jouassain


Dolmens de Floirac par Michel Carrière


Chouette, La Dame par Joseph Carrière


Site de la couasne de Floirac


A propos de la couasne de Floirac par Joseph Carrière


Des voies romaines aux voies ferrées par Bernard Du Pradel


La pierre de serpent par Joseph Carrière


Pierre de foudre...Pierre à guérir par Joseph Carrière


La source de La Marcoutou par Joseph Carrière


Bilan de l'année agricole floiracoise 1997 par Georges Delvert, Michel Caminade et Annie Bouat


Animaux de nos campagnes : le blaireau par Joseph Carrière


Les soldats de Floirac morts sous les drapeaux par Jean-Pierre Biberson


Soldats de Floirac morts sous les drapeaux (suite) par Jean-Pierre Biberson


La légende des petites soeurs de Malte par Paul Mezard


Hommage au Docteur Paul Mezard médecin résistant


Le Luzerd par Joseph Carrière


Paroles de nos anciens Foire du 29 mai par Paulette Granouillac et Joseph Carrière


Le caillou noir par Joseph Carrière


Floirac... vue d'en haut


Paroles de nos anciens Noël d'autrefois par Joseph Carrière


A propos de nos cloches par Anne-Marie Daubet


Cantou : son histoire nous éclaire par Jean-Marc Delbeau